Acheter des couteaux de qualité en ligne

couteaux de qualité

Il existe une multitude de couteaux : les couteaux de cuisine, les couteaux de table et les couteaux de poche. Trouvez en ligne les meilleurs couteaux pour votre usage.

Les couteaux de poche pour les débrouillards

Dans la coutellerie, on l’appelle couteau pliant, canif ou couteau de poche. Il a la particularité d’avoir une lame qui se replie dans le manche. Les uns s’ouvrent manuellement : il suffit de déplier la lame. Les autres disposent d’un cran d’arrêt et s’ouvrent automatiquement, par la pression d’un poussoir sur le manche. Certains ont plusieurs lames qui ont chacune une fonction particulière : couper, gratter, faire une encoche, tracer, détacher, trancher, cisailler etc. Le canif est un ami des débrouillards : c’est l’outil qu’on porte sur soi « au cas où ». Trouver votre couteau favori dans la coutellerie en ligne.

Les couteaux passe-partout pour toutes les préparations

Chaque couteau a un rôle particulier pendant la cuisine. Chaque geste nécessite en effet un outil particulier : on ne désosse pas une volaille comme on coupe le pain. Le couteau de chef est le plus usité. Vous pouvez l’utiliser pour hacher la viande, ciseler des échalotes, couper des légumes en julienne etc. La lame de ce couteau polyvalent est large et lisse, et mesure environ de 20 à 25 cm. Le couteau d’office convient aussi à la plupart des préparations en cuisine. Il a une lame rigide et mesure environ une douzaine de centimètres. Ce couteau sert dans les coupes précises de viande, les épluchures, et la confection de décorations de table à partir de légumes et de fruits. Enfin, dans la cuisine japonaise, on se sert du couteau Santoku qui signifie textuellement « trois bonnes choses ». Son nom fait le lien avec les gestes du cuisinier : émincer, ciseler et trancher. Ce couteau est idéal pour la découpe du poisson cru ou bien des fruits à la chair fragile comme la fraise.

Des couteaux spéciaux pour le poisson et la volaille

Le couteau à désosser est utilisé pour préparer le poisson ou la volaille. Sa lame est épaisse et résistante. Il est parfait pour séparer la chaire et l’os, retirer les nerfs, les tendons ou bien la graisse, pour dépecer un gibet. Autre couteau spécial : le couteau à saumon. Il est léger, souple et idéal pour faire des carpaccios de poissons ou bien pour découper le jambon. Enfin, les couteaux à steak qui est spécialement conçu pour découper facilement la viande à table. Le couteau à steak ressemble à un couteau de table ordinaire, et se distingue par sa longue lame pointue.

Les secrets cosmétiques des beautés orientales : guide shopping
Le top 5 des marques de cafés responsables