Produits artisanaux ou industriels : comment faire la différence ?

Déterminer l’originalité d’un produit n’est pas une tâche aisée si l’on ne prête pas attention à certains aspects liés à l’origine même du produit. Il y a plusieurs différences entre artisanal et industriel. La plus concrète est soulignée dans leur mode de conception. C’est aussi marqué par le taux d’élément chimique utilisé dans les deux types de produits. Sinon, la labellisation des produits artisanaux permet de les distinguer sur le marché.

Les différences de conception des produits

Les différences entre artisanal et industriel sont palpables dès la conception. Un produit artisanal est obtenu à la suite d’un travail manuel. Aucune automatisation n’est sollicitée dans la technique de production. Toutes les étapes de conception sont, en effet, faites à la main ou bien à l’aide d’un instrument maniable permettant de faciliter le traitement de la matière première. Avec cette technique, les modèles réalisés ne sont pas uniformes, il n’est pas rare de voir des petits défauts sur ces types de produits.

À la différence, un produit industriel est caractérisé par l’utilisation des machines industrielles lors de sa conception. Ces machines permettent une production automatique à grande échelle tout en gardant une uniformité sur plusieurs éléments (taille, forme, composition, viscosité, concentration, etc.) sur une ligne de produits.

Différences entre artisanal et industriel : la présence d’élément chimique

L’utilisation d’élément chimique lors de la création des produits est aussi l’une des grandes différences entre artisanal et industriel. Généralement, aucun traitement chimique n’est sollicité dans le domaine de l’artisanat. Sauf dans certains métiers, comme la ferronnerie qui utilise la soudure dans l’assemblage des pièces métalliques. 

Concernant les produits industriels, les produits chimiques sont très sollicités dans plusieurs parties de la réalisation. À savoir le traitement de la matière première, la conception du produit et la conservation de ce dernier, surtout pour les produits consommables.

La labellisation des produits artisanaux, un indicatif de taille

À part ces différences entre artisanal et industriel, certain label cité sur l’étiquette d’un produit permet aussi d’identifier son origine. Cela peut être l’indication géographique IG de celui-ci, par exemple, afin de valoriser les paysans/artisans dans la région. Pour les produits industriels, c’est plutôt le pays de provenance du produit qui est mis en avant.

Cela concerne aussi les qualifications « Artisan » ou « Maître Artisan » présentes sur certains produits. Ces mentions témoignent la capacité professionnelle de l’artisan à l’origine du produit. Elle est justifiée par l’obtention d’un certificat auprès de la Chambre du métier et de l’artisanat.

Artisanat marocain : queles vêtements typiques acheter ?
Artisanat marocain : le top 10 des objets déco incontournables